Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Élections cantonales au pays de l'Agenais.

Jean-Luc GRANET et sa suppléante Emilie Granet se présentent sous la bannière du Parti de la Nation Occitane ( PNO ) sur le canton de Prayssas.

 

Voici le texte que nos amis proposent à leurs électeurs et électrices :


canton de prayssas


Identité, économie et culture : trois éléments pour dynamiser le canton

Identitat,economia e cultura : tres elements per donar de vam al canton

Identité, identitat

Le canton de Prayssas fait partie du pays de l’Agenais, de la région historique de Guyenne et de l’Occitanie qui couvre le tiers méridional de la République française, le Val d’Aran en Espagne et les vallées occitanes d’Italie dans la région Piémont.

Economie, economia

Son économie est essentiellement rurale avec des exploitations agricoles en polyculture, petites et moyennes, artisanat et petite industrie.

Culture, cultura

Ce pays, l’Occitanie, a sa langue, l’occitan dans sa variété dialectale que l’on parle toujours dans le canton.

Le dynamisme économique s’appuie sur la connaissance de son identité et la valorisation de la langue qui en est le vecteur. Nous avons une identité occitane, nos produits aussi.

Qui suis-je ? Qui sei ?

52 ans, marié, père de trois filles, je suis arboriculteur en culture raisonnée sur la commune de Madaillan.

Je connais parfaitement le canton de Prayssas, ma famille y demeure depuis de nombreuses générations. J’ai des idées pour son développement.

Ma suppléante Emilie Granet, ma fille, a 23 ans et est infirmière.

Pourquoi me présenter aux élections cantonales ? Perqué me far portar a las eleccions cantonalas?

Qu’a fait le département depuis 6 ans pour la culture occitane ? Pas grand chose si ce n’est mettre le drapeau occitan à l’hôtel du département, accorder une page en occitan dans la revue du Conseil Général et organiser la première « Quinzaine occitane » en 2010.

Et sur le canton ? Rien alors que pendant ce temps, au niveau de la Région Aquitaine, une politique linguistique en faveur de l’occitan se met en place pour répondre à la demande de la population.

Cette demande existe bien comme le montrent les résultats de l’enquête commandée par la Région Aquitaine en 2008.

Par exemple, 86 % des Villeneuvois sont en faveur d'actions conduites par les collectivités publiques pour le maintien et le développement de l'occitan. 42% des Villeneuvois se prononcent en faveur de la signalisation bilingue, et 21% la pensent très intéressante. Donc 63% des gens y sont favorables.

Alors, que doit-on faire ? Alavetz qué cal far ?

Agriculture, Agricultura

Le Conseil Général doit faire le maximum pour favoriser l’installation des jeunes agriculteurs. Il vaut mieux trois exploitations moyennes qu’une grande. Il faut aider les modes de commercialisation par circuit court (vente directe) et encourager la transformation des produits sur place ou à proximité (à Granges créer la Maison des produits du terroir avec présentation et vente des produits du canton et emplois à la clé)

- Favoriser une agriculture respectueuse de l’environnement. Un équilibre est à trouver entre agriculture raisonnée que je pratique et agriculture biologique

- Aider l’agrotourisme (vente directe à la ferme et chambres d’hôte)

Energie, Energia

- Aider au développement d’une autonomie énergétique par des projets individuels à taille humaine

Tourisme, Torisme

- A Prayssas, création d’une aire de repos aménagée pour les touristes de passage

-Amélioration des circuits de randonnée et mise en place de bornes explicatives sur l’environnement, en français, en occitan et en anglais

Entreprise, Entrepresa

- Le Conseil Général doit favoriser l’implantation d’entreprises par l’amélioration des infrastructures routières et l’aménagement de zones économiques adaptées

- Aider au développement de moyens de communication modernes et rapides.

Je suis favorable à la LGV pas seulement de Bordeaux à Toulouse mais de Bordeaux à Nice et Barcelone, à la réhabilitation de la ligne de chemin de fer Villeneuve sur Lot-Penne d’Agenais et à la mise à quatre voies de la N21

Social, Social

- Création d’une crèche cantonale

- Etude d’un projet de centre de formation professionnelle

Langue et culture, lenga e cultura

Comment revitaliser notre héritage occitan ? Cossí reviscolar nòstre eretatge occitan ?

- le Conseil Général doit faire pression sur l’Inspection Académique pour qu’elle ouvre des classes bilingues français-occitan dans le canton et tout le département

- le Conseil Général doit aussi aider à la création d’écoles Calandreta où l’enseignement de l’occitan se fait par immersion. Elles existent depuis plus de 30 ans et presque 3000 élèves y sont scolarisés avec un succès jamais remis en cause (76% des Villeneuvois sont favorables à l’enseignement de l’occitan selon l’enquête de la Région aquitaine)

Visibilité de la langue par la signalétique, Una lenga vesibla per la senhaletica

- Il faut, comme cela se fait au Pays Basque et en Bretagne, mettre en place progressivement des panneaux bilingues à l’entrée des villes et des villages ainsi que des panneaux indicatifs routiers et à l’intérieur des villes et des villages et dans les bâtiments publics

La culture, La cultura

- Le Conseil Général doit aider la création artistique, musicale en occitan comme il le fait pour la création en français. Il doit aussi soutenir la presse et l’audio-visuel occitan.

Mais nous ne resocialiserons notre langue que si l’économie du canton est assez prospère pour que les jeunes et les actifs y restent. Les pays à identité forte sont ceux qui réussissent sur le plan économique.

Si je suis élu, je m’engage à œuvrer dans ce sens et à vous rendre compte régulièrement de mon action. Se sei elegit, m’engatji a trabalhar dins aquel sens e a vos rendre compte regularament de mon accion.

Pour un canton dynamique fier de son identité, votez Jean-Luc Granet.

Per un canton dinamic fièr de son identitat, votatz Joan-Luc Granet.

Tag(s) : #Elections
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :