Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Mr Macron et les Gilets Jaunes

Les Gilets Jaunes ne semblent pas satisfaits de l'intervention télévisée du président de la République. On peut trouver à cela plusieurs raisons.
1) Le recul du pouvoir a été trop tardif et a laissé s'installer une contestation générale mêlant des revendications nombreuses et diverses, difficiles à toutes satisfaire en même temps.
2) Plus personne ne fait désormais confiance à la parole du président devenu (en partie par sa faute) le bouc émissaire de toutes les frustrations.
3) Les "cadeaux" financiers ou fiscaux, même s'ils doivent coûter cher à l’État, ne sont pas si extraordinaires que cela, par exemple la fausse augmentation du SMIC à base essentiellement de prime d'activité ou la seule absence future d'augmentation de la CSG pour les retraités les plus modestes.
4) Ce que nous pouvons trouver de plus intéressant - et qui a été peu relevé - c'est la promesse d'une discussion plus ou moins éloignée dans le temps aux différents niveaux locaux qui devrait déboucher sur des propositions pour une girondinisation de la constitution, ce sur quoi nous avons reproché dès le début au Gilets Jaunes de ne pas assez insister.
5) C'est là le problème fondamental : permettre de recréer des richesses et de l'emploi local dans ce que l'on a appelé les territoires de façon à diminuer drastiquement le besoin de mobilité qui permet de gaver la construction automobile et les marchands de pétrole. En même temps, il faut faire reconnaître par l’État sa responsabilité dans l'exode rural, dûment soutenu par la suppression progressive de tous les services publics et d'une partie des transports en commun. Il faudra compter sur le relais des maires ruraux pour faire remonter ces revendications primordiales.

Bernard Fruchier

Gilets Jaunes occitanie

Gilets Jaunes occitanie

Tag(s) : #Actualités, #Tribune libre, #économie, #gilets jaunes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :